Thérapie brève intégrative et Neurofeedback

Quand l'esprit influence le corps - partie 1 : émotions et état d'esprit

Corps / Cerveau / Esprit

Vous avez sous doute remarqué, quand vous ressentez des émotions, vous ne les ressentez pas au niveau du cerveau mais au niveau du corps. Vous rougissez, votre cœur s’emballe…ces sensations résultent d’une libération de produits chimiques et d’hormones lorsque votre cerveau est dans un certain état émotionnel.

Les émotions ont un impact profond sur le corps, pour le meilleur ou pour le pire.

[NDLR] Nous sommes bien d’accord, les émotions ne sont ni positives, ni négatives. Cependant, j’utiliserai ces 2 termes ci-dessous pour une meilleure compréhension.

On ne devrait pas penser à l’émotion de façon unidimensionnelle, en pensant qu’il n’y a qu’une émotion "positive", comme sourire ou rire, et que si on fait autre chose, comme être triste, alors c’est une émotion "négative". Nous avons comme le piano, un grand nombre d’octaves. On a un grand nombre d’émotions.  Des fois, il se peut que nous ayons besoin d’être triste, et si nous exprimons cette tristesse d’une manière qui nous est confortable alors ce n’est pas une émotion "négative", c’est une émotion humaine naturelle.

C’est véritablement quand ces émotions, à l’intérieur, sont en décalage avec ce qu’il se passe à l’extérieur, que nous commençons à lutter avec nos émotions, que celles-ci deviennent "négatives" (ou si vous préférez, ont un impact négatif). On se retrouve dans la négativité, l’auto-critique, et la colère, de sorte que cela dure bien plus longtemps que ça ne devrait. Cela a un effet sur le long terme d’accumulation sur le corps qui n’est pas vraiment sain : douleurs, maladies,.... Ça donne à réfléchir !

L’esprit affecte bien notre santé de manière indirecte, à court et à long terme.

Le corps répond à ce que l’esprit lui dit de faire. Donc quand l’esprit est tendu, le corps est tendu. Quand l’esprit est heureux, le corps est heureux. Donc le corps répond toujours, et pas seulement en terme de tensions physiques, comme la tension des muscles, mais jusqu’au cœur même de nos cellules, au niveau de notre ADN.

Ce qui est intéressant, c’est qu’il y a un grand nombre de connexions bidirectionnelles. Il y a beaucoup de molécules que nous pensions présentes dans le corps uniquement, et on reconnait désormais qu’elles jouent un rôle sur notre cerveau également, et que le cerveau peut aussi influencer le corps à un niveau cellulaire.

Comment notre état d’esprit peut-il avoir de profonds effets sur le corps ? Quelques premiers éléments de réponse dans la suite de cet article... partie 2 ! 

----

Source : Documentaire "The Connection" / Résumé et traduit de l'anglais


Articles similaires

EDITO

Je suis passionnée depuis plusieurs années par les Neurosciences, le fonctionnement du cerveau, et la relation entre le corps et l'esprit.

Grâce à ce blog, je souhaite partager avec vous mes expériences, mes recherches et mes découvertes sur plusieurs thèmes tels que : le stress/l'anxiété, le bien-être, les fonctions cognitives, la santé, le développement personnel, le bonheur, la pédagogie, la résilience, etc.

Derniers articles

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Omyzen

Connexion